banniere

S 601 : ANDROMEDE

samedi 20 septembre 2014 , par Christian LECALARD

ANDROMEDE S 601 : 15/04/1953 – 25/08/1965



 

 Le sous-marin "L’ANDROMEDE" S 601 lancement le 17/11/1949 à NANTES. Mis en service le 15/04/1953 et désarmé le 25/08/1965.

Equipé comme ’L’ARTEMIS" d’un schnorchel hissable et d’un massif type "GUPPY" américain. 

 

BEZIAT Christian Premier maître missilier 1963 -1964
CARLE Jean

 

Premier maître mécanicien

 

01/11/1954 - 11/05/1961

01/05/1962 -01/04/1964

CONDAMIN Henri Quartier maître mécanicien 08/1958 - 12/1959
CROUZET Jean-Claude Premier maître électricien 15/03/1962 - 01/04/1964
DAQUIN Jean-Pierre Maître principal mécanicien 01/09 au 01/11/1962 
DERNY Jacques (Section PONCELET) OCE (H) DSM 01/08/1953 - 01/07/1956
FAUGERE Marc Contre amiral énergie 1958 - 1959
FRATACCI Jean Quartier maître 1 éléctricien 01/10/1956 - 01/01/1961
GARAVAGNO Jean Maître principal chéqua subsistance 10/1956
GRATTONI Alain (Section LA PERLE) Second maître mécanicien 04/1963 - 06/1963
HAG François (décédé) Maître principal torpilleur 01/04 au 31/07/1964
KERGOAT André Premier maître radio subsistance en 1953
KRANZER Gérard Premier maître mécanicien 01/08/1956 - 11/01/1957
LAISNE Jacques Second maître mécanicien 19/10/1962 - 16/01/1963
LECALARD Christian Major MIASM subsistance 12/1960
MARI José Premier maître mécanicien 1958 - 1960
NOUGUE André (décédé) Vice amiral 1957 - 1958
NOIRÉ Serge Capitaine de frégate DEASM 13/09/1963 - 01/04/1964
PEYNOCHE André Premier maître mécanicien 31/08 au 15/09/1960
RECOUR Pierre Second maître radio 20/04/1960 - 14/05/1961
ROUSSE Bernard Premier maître torpilleur 09/12/1952 - 01/08/1955
ROYER Jean-Lucien Contre amiral 01/09/1955 - 03/01/1957
SANTRAIN André (décédé) Premier maître radio subsistance en 1956
TOUCHARD Jacques Premier maître DSM 01/10/1958 - 01/04/1959
TROUILLOT Jean-Marie Major transmetteur 10/1961 - 10/1963
VALENTIN Marc (décédé) Premier maître mécanicien 10/01/1953 - 11/05/1961

 

 

Portfolio

Messages

  • je suis tombé sur votre article par hasard
    je possede l’ecusson de l’andromède qui m’a été remis en 1972 ,lors de mon entrée
    dans la marine,par un certain lucien de nantes
    j’ai oublié son nom mais l’écusson ne m’a jamais quitté.
    souvenirs,souvenirs
    laurent bondu

  • BONJOUR ,
    JE SUIS UN ANCIEN DE L’ANDROMEDE DE
    1956 A 1961 Q/M MECANICIEN ET J’AIMERAI AVOIR DES NOUVELLES D’UN ANCIEN COLLEGUE NOMME GOULVAIN ROUDOT
    ELECTRICIEN.
    MON NOM :DIETRICH HENRI
    MON MAIL :henri.dietrich @ club-internet.fr

    REMERCEMENTS ;

  • Je garde un souvenir ému de ce sous-marin sur lequel j’ai fait mon premier embarquement en 1960, j’avais 20 ans. DASM j’étais en subsistance en remplacement d’un matelot DASM. La vie a bord m’a plu y compris le bizutage auquel j’ai eu droit : aller purger le tube mariotte. En marche dans la coursive j’ai vite compris qu’il s’agissait d’une blague, je me suis ravisé et je n’ai pas purgé le mariotte.

  • En avril 1956, j’étais Midshipman (Aspirant) du First Submarine Squadron (Premier Escadron britannique de sous-marins) à Malte. L’Andromède S 601 et l’Artémis S 603 ont participé dans l’Exercice Medflex Dragon de l’OTAN (100+ navires, 250+ avions). J’ai navigué avec vous en tant qu’Officier de Liaison et Interprète militaire. Pourriez-vous me rappeler, svp, les noms et grades (à l’époque) des commandants et des commandants-adjoints de vos deux sous-marins ? Est-ce que le commandant de l’Andromède était Jean-Lucien ROYER, peut-être Capitaine de Corvette à l’époque, plus tard devenu Contre-Amiral ? Merci infiniment d’avance pour vos précisions.
    Lieutenant-Commander Roy HOSKIN, RD*, RNR (retired), Past Chairman Royal Naval Association Belgium, membre de l’Association de la Force Navale et de la Marine Belge.
    Rue de la Sarte 88, B-4671 Blegny-Saive, Belgique.

  • Bonsoir
    Je viens de trouver ce site concernant le sous marin l’Andromède.
    J’ai embarqué à bord, alors qu’il était en grand carénage à Cherbourg après mon école des Timoniers à Toulon.
    Engagé de 1961 à 1964,ce batiment sera affecté à Toulon, jusqu’à sa dèmolition en Juillet 64.Des noms sur la liste attestent bien que nous étions ensemble à bord.Mon nom : Alain Franz QMI timonier à la fin de mon engagement.
    Mon patron était( décédé avec d’autres copains lors de leur transfert sur la Minerve) le 1er Maitre timonier Bernard Doré, qui comme moi, était du Sud Est.
    Ce fut un très grand choc d’apprendre sa disparition, ainsi que trois autres camarades qui étaient à bord à la meme époque que moi.
    Si quelqu’un lis ce message, merci de
    me contacter :
    Merci à tous les sous mariniers
    A. Franz

    • Bonsoir ;
      Daniel Lanoux QM 2 Radio en 63/64 jusqu’à Cherbourg . Je signale aux anciens de l’andromède l’existence d’un livre écrit par Jean-Marie FRANCE (Mécanicien à bord ) "Mémoires d’un silencieux " qui retrace quelques moments épiques vécus sur le S 601 ; Un chapitre pour Domino ,le chien connu de tous .Chicago,La Condamine ....J’étais le Tac - Tac ...Quel souvenir de l’escale de Lisbonne ! Cordialement .

    • bonsoir,
      Mon nom Jean Pierre Webert QM1 Mécanicien sur l’Andromède. Engagé de 1960 à 1963. J’ai moi aussi embarqué à bord de l’Andromède à Cherbourg quand qu’il était en grand carénage. Auparavant j’étais sur le Laubie.
      Salut à tous les sous-mariniers de cette époque.
      J.P Webert

    • bonjour
      est-ce que tu as connu bernard parrot timonier ?

    • ton souvenir me revient,mais j’essaie de situer Sentenac un cuisto de Toulouse
      je crois bien qu’il était aussi sur "andromède" pour la dernière remontée vers Lorient agrémentée d’une longue escale à Lisbonne cause un cylindre out !
      bernard Parrot
      QM1 TIM

    • bonjour,je suis bien la"cuisse" que tu recherche. si mes souvenirs sont bons je pense que l’on à fait un stage de réoxygènation à la condamines ou au sauze dans les alpes si tu veux me joindre voici mon adresse mail

      jean.sentenac@neuf.fr

    • je suis bien la"cuisse" que tu recherche,mais je ne suis pas remonté avec vous étant donné que j’ai eu la quille le 4 février 1964

      je pense plutot à un stage de réoxygénation dans les alpes à la condamines ou le sauze

      voici mon adresse mail
      jean.sentenac@neuf.fr

    • saiut, j’etait comme toi sur "l’andromède de fin 61 au 4fevrier 64 en tant que cuistot.j’ai vu des photo sur ce site et je reconnais pratiquement tous le monde

      cordialement la "cuisse"

    • Bonjour Jean !!
      J’ai de très bons souvenir à bord de l’Andromède , de 1961 à l’embarquement de Cherbourg , à 1964 , date à laquelle nous sommes partis de la classe en Février 64 avec Ruderman un électricien,tous les trois démobilisés le meme jour .T’en souviens-tu ??
      J’ai posté quelques photos ou nous sommes ensemble sur le pont , au cours d’une escale brève au large de Saint Raphael. On était vraiment de bons potes, je revoie beaucoup de choses au cours de ces trois années passees à bord !!
      Que deviens-tu ?? Habite s -tu toujours à Toulouse ?? Donne de tes nouvelles , j’en serai ravi !!!
      Bien amicalement
      Alain Franz QM1 Timonier

    • pour jean sentenac ,cuistot de toulouse,mon meilleur souvenir de bernard parrot qm1tim à la sortie

    • bonjour jean,ouais tous ces souvenirs si lointains mais inoubliables,
      la condamine,je m’y suis marié !enfin ,à coté,juste avant,à Bercelonette
      avec un si long recul,la sous-marinade ;ça c’était une école de la vie !
      bernard parrot
      qm1timonier
      Bayonne

  • bonjour Franz j’était en subsistance sur
    l’Androméde en 1963 nous avions fait éscale à Barcelone et au retour le journal Var magazine était venu à bord pour simuler un noel en mer et Haek michel faisait office de cuistot.J’ai
    toujour les pages du journal.Si je ne me
    trompe pas il me semble que tu avais été
    brulé dans la batterie.Je suis un nouveau internauteA bord j’était torpilleur.Au plaisir de te relire
    Amitiés Alain

  • 30 mars 2011.
    Un bonjour général aux anciens du S 601
    ANDROMEDE. Embarqué à bord du 13/07/56 au21/08/57,avant la mise a terre du sac.(pas mal de regrets par la suite)J’ai bien connu le L v ROYER SANTRAIN DIT LE poète ( MARC FAUGERE sur le Laubie)Le tactac GRUTE.Ayant été oublié comme dernier veilleur par le cd PIERY en prise de plongée,au large de TOULON,récupéré juste à tant avant le grand plongeon et réconforté par le Lv ROYER au carré des of un peu mouillés amitiés à tous

  • Je répond au méssage pour qu’il soit sup
    primercar j’ai fait une érreur il était
    de jeanMarie France dont je viens d’avoir le livre(mémoire d’un silencieux
    Je m’excuse auprés de Franz et l’anecdote c’est déroulée sur L’artémisJ’ai de bon souvenir de ma
    subsistance ;

  • Bonjour.Mon père était sur l’Andromède mais je ne connais pas la période ,il s’appelait André LE LAY.Cela fera 40 ans qu’il est décédé !
    Je suis à la recherche d’info , photos, autres documents...
    Merci d’avance
    gerlelay@numericable.fr

  • .comme c’est loin tout çà,j’ai pris ce
    bateau à Nantes chez Dubigeon.Nous avions
    pour base un dragueur de mines allemand,
    cela se passait en 1951.Je débarquai en
    octobre 1952 à Cherbourg promu second-
    maitre.Le Cd Raimond,l’O2 Ferrand,
    l’IM Degramont Jean Vanhille

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
contact google maps
 
Accueil