banniere

Nous étions un petit groupe ce dimanche 8 mai 2016, au Monument National des Sous-Mariniers, pour commémorer ces journées des mois de mai 1940 et 1942 du 2ème conflit mondial particulièrement néfaste à notre sous-marinade. Le Président de la section Rubis, Patrick MEULET a rappelé les circonstances dramatiques de la perte de quatre sous-marins.

Dépôt de gerbe du dimanche 8 mai 2016

dimanche 8 mai 2016 , par Christian LECALARD

Le 8 mai 1940 :

A 23 h 00 le sous-marin Doris est torpillé en mer du nord
au large des côtes hollandaises par le
sous-marin allemand U9.
Aucun survivant parmi les 45 hommes formant son équipage
dont trois britanniques.



Le 5 mai 1942 :

Alors qu’il vient d’appareiller avec les 2/3 de son équipage de Diego Suarez, le Bévéziers est attaqué en grande rade par trois avions britanniques qui le grenadent. Le commandant fait évacuer l’équipage, le Bévéziers sombre. L’équipage rejoint la côte à la nage mais les naufragés sont mitraillés par un avion anglais, tuant cinq membres de l’équipage et de nombreux blessés.

Tous les survivants combattront ensuite à terre aux côtés de l’Armée de Terre pour défendre la base. Au total 8 membres, de l’équipage seront tués.


Le 7 mai 1942 :

Dans la baie de courrier, le sous-marin Le Héros est repéré par un avion anglais du PA HMS ILLUSTRIOUS, alors qu’il effectue sa prise de plongée. Touché par une bombe, le sous-marin fait surface.

Le commandant fait abandonner Le Héros par les 72 hommes d’équipage, qui devront nager vers la côte distante de 13000 mètres. 5 heures après le naufrage il ne reste que 52 survivants. 19 ne seront jamais retrouvés. Les rescapés sont recueillis par le HMS KEREN.


Le 8 mai 1942 :

En escorte vers La Réunion, le sous-marin Monge, apprenant l’attaque de Diégo Suarez, il rallie aussitôt sa base. Le 8 mai 1942, à 07 h 56, il attaque à l’est de la pointe Orangea, le PA HMS indomitable sa torpille passe 45 m devant l’étrave.

Repéré, il est attaqué à la grenade par les escorteurs HMS Active et Panther. Aucun survivant parmis les 69 hommes d’équipage.


La sonnerie aux morts suivie de la Marseillaise ont clôturé cette cérémonie. Les honneurs ont été rendus par notre porte-drapeau Robert PIANT.


Section déposante n° 6 - CAEN - Section BEVEZIERS de l’AGASM -

Date du souvenir : 8 mai 1942.


Reportage photos : Michel BANCHEREAU


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
contact google maps
 
Accueil