banniere

Disparition du sous-marin 2326

lundi 5 décembre 2016 , par Christian LECALARD

Le 2326 sous marin du type XXIII allemand, ainsi que le 2518 du type XXI sont au terme d’un accord passé entre la Royal Navy et la marine nationale, remis à la France
Les deux bâtiments arrivent à CHERBOURG le 13 février 1946.
C’est un sous marin côtier de 34 m et de 257 t, armé par 16 hommes.
La remise en état du 2326 est problématique au vu du manque d’informations techniques concernant ce type de sous-marin relativement récent, notamment sur le système de propulsion diesel électrique et l’immersion maximale.
Après quelques essais, le 2326 rallie LA PALLICE le 26 mai 1946. Des essais et l’entraînement de l’équipage se poursuivent jusqu’au 16 septembre 1946.
Il effectue sa 1ère croisière entre le 17 septembre et le 12 octobre avec escale à Casablanca – Alger puis Toulon.
Il appareille le 5 décembre 1946 pour des essais dans les secteurs au sud de Cépet. A son bord embarquent l’ingénieur en chef du génie maritime ISABELLE, le CF Jean MOTTEZ chef de la section sous-marin de l’Etat major, Marius LASSALE ouvrier DCAN.
L’équipage du 2326 est composé de 3 officiers et 13 officiers mariniers et marins.
A 9 h 30, la prise de plongée du sous marin est aperçue par le personnel du sémaphore de Cépet.
De nombreux essais sont au programme et il n’est attendu à TOULON qu’à 19 h.
A 20 h, la préfecture maritime s’inquiète du silence et le vice amiral (VA) LAMBERT Préfet maritime, ordonne le début des recherches.
Le croiseur Montcalm, l’escorteur Marocain, le chasseur 131 et des appareils de l’aéronavale participent aux recherches qui se poursuivront durant la journée du 6 décembre. Le 7 décembre, le 2326 est considéré comme perdu. La cause de l’accident la plus souvent évoquée est la sur-immersion, les performances de la coque épaisse étant mal connues.

19 hommes étaient à bord :

Equipage du 2326

Commandant : LV Charles AVON,
EV1 Gilbert RIZOT,
IM2 Jean DUQUESNE

Maître : Joseph TANGUY

Seconds Maîtres : Paul HOUMEAU – Emile KERAUFRET – Louis MADORE – Joseph MEOUR – Paul SOULET

Quartiers Maîtres : Maurice CHEVALIER – Michel GARNIER – Victor PAILLER – Joseph SALAUN –

Matelots : Jean DEBAST – Pierre DEJEAN – Jean GLORION -

Passagers

- L’ingénieur en chef du génie maritime (IGM) Marie ISABELLE,
- le capitaine de frégate (CF) Jean MOTTEZ,
- l’ouvrier de la DCAN Marius LASSALLE.


Amicale déposante - CHERBOURG - Amicale Ondine de l’AGASM.


Reportage photos . Christian LECALARD

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
contact google maps
 
Accueil