banniere

Commémoration de la disparition du sous marin Protée le lundi 18 décembre 2017

lundi 18 décembre 2017 , par Christian LECALARD


Deux cérémonies ont marquées en ce jour du 18 décembre 2017, la disparition du sous marin Protée, victime d’un champ de mines au sud-est de Cassis au mois de décembre 1943.

La première cérémonie a eu lieu au Monument National des Sous Mariniers - La Tour Royale - TOULON.

La seconde organisée par l’AMMAC de la SEYNE SUR MER, au rond-point du sous marin Protée aux Sablettes.

Discours prononcé au Monument National des Sous-Mariniers. 

Le 18 décembre 1943, le sous-marin « PROTÉE » commandé par le lieutenant de vaisseau MILLÉ appareille d’ALGER, avec 74 hommes à bord dont trois britanniques pour une patrouille au sud de MARSEILLE.

10 jours auparavant, il était aux abords des côtes espagnoles pour y débarquer 5 agents à proximité de BARCELONE.

Son retour à ALGER est prévu le 31 décembre. Le 25 décembre, ALGER ne reçoit aucun accusé de réception d’un message lui demandant de permuter de secteur avec le CASABIANCA

Il a vraisemblablement disparu aux alentours du 20 décembre.

Le 6 avril 1995, le sous-marin « PROTÉE » est découvert par le Directeur de la COMEX, Henri DELAUZE, qui opère à bord du sous-marin d’exploration « REMORA » 2000. L’épave gît sur un fond de 125 m sur le plateau des BLAUQUIERES à l’emplacement d’un champs de mines allemand, à 20 miles de MARSEILLE. Le sous-marin repose à plat légèrement incliné. De l’examen, il en ressort que le « PROTÉE » a heurté une mine qui a endommagé le kiosque. Tous les panneaux sont fermés.

L’épave est en état de conservation remarquable et contient encore les corps des 74 membres d’équipage.

Elle a été déclarée « Sépulture maritime » par la Marine Nationale.

Commandant  :

LV Georges MILLÉ

 Etat Major :

LV Frédéric VIÉ – IM Louis LAUBIE – EV René DUBOIS – EV Robert ETIENNE –

 Equipage  :

GILLET Jean – L’HERMITE Jean-Yves – VARLET Georges – CASE Jean – CUFF Pierre – LE FOLL Noël – LABBE Joseph – BURTEY René – RIOU Albert – CATHOU Roger – VILLALARD Frédéric – CAMENEN Joseph – QUENVER Victor – BRIANT Marcel – AUBERT René – PUJOLS André – JOUANJEAN Olivier – LE GOULM Henri – JAGOT Pierre – MARTIN André – BASSARD René – RAVARD – SEBIRE Pierre – LAGAT Jacques – BARBIER Jean – FORTUNY Michel - KERVAREC Mathieu – BUONO François – BULBER Etienne – NICOLAS Albert – PERON Jean-François – CURTET Gilbert – CECCALDI Pierre – JOUAN Auguste – FAROULT Raphaël – LECLEACH Eugène – GIRAULT Emile – QUILLIEN Joseph – PAPENHOFF Georges – JARDIN Pierre – KERLOCH Raymond – BOUVIER Louis – CHAPUIS René – BLANDAMOUR André – BARRES Georges – LEFEBVRE André – VOILLAT Robert – THEVENART René – POIROT Séraphin – GUILLOU Ernest – LE DUC Joseph – SEILER Auguste – ROUSSEAU Robert – FRELIN André – BONJEAN André – BAZIN Pierre – LABORIE Maurice – ANDRÉ Louis – LE CHANTOUX Yves – LAMOTTE André – FAVALI André – MOURET Guy – MAGGIOTTI Paul – BARBREAU Marcel – MAURICE Paul – VIAUD Lucien –

 Equipe de liaisons britanniques :

S/Lieutenant DAWAEL Aurian – Acting leading signalman USHERWOOD John Acting leading – télégraphist COLLIER Denis.

-------------------------------------------------------------------------------------------
Reportage photos Francis JACQUOT :

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
contact google maps
 
Accueil